01

Contexte et enjeux sectoriels

Le secteur de la santé actuellement en pleine mutation s’organise autour : 
  • D’une demande de santé en constante augmentation et évolution avec l’amélioration de la qualité de vie, le développement du progrès médical, la liberté de prescription, la cohabitation entre les besoins primaires (indispensables à la vie) et les besoins secondaires (bien être mental et social)
  • D’une offre dispersée : les problèmes de démographies médicales, le prix des médicaments (généralisation des déremboursements et des médicaments génériques, les stratégies des industries pharmaceutiques)
En parallèle, les professionnels font face à une contraction des financements et une rationalisation des coûts avec le désengagement progressif de l’Etat et des collectivités au profit d’une protection sociale privée, à des contrôles renforcés et à un environnement législatif et réglementaire complexe.

Paradoxalement, le secteur de la santé reste un marché en forte croissance, créateur d’emplois, boosté notamment par la politique conventionnelle Etat/industrie pharmaceutique au début des années 90 positionnant la France  comme un territoire attractif (27,6 milliards d’euros de ventes de médicaments en 2011 selon l’ANSM) malgré la forte concurrence d’autres pays européens, asiatiques et amérindiens.

Soigner mieux en dépensant moins est donc l’enjeu principal de la filière pour les prochaines décennies. Ceci passe notamment par le développement de :
  • la e-santé : l’optimisation du parcours de soin en connectant patients, professionnels et assurances, « les services du numérique au service du bien-être de la personne » selon l’OMS  qui englobe les notions de téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance, téléassistance
  • la prévention et la promotion de la santé, érigés au rang de priorité nationale par la loi de modernisation du système de santé de 2015
  • le « selfcare » et l’automédication : véritable tendance qui répond à la demande et au besoin des usagers (16% des patients reçus en consultation auraient pu être traité par automédication, 80% des français ont eu recours à l’automédication ses 12 derniers mois, 1,5 milliards d’euros réalisables grâce à l’automédication – source AFIPA)
  • la sécurisation des données de santé
02

Les solutions armatis-lc

Service client BtoB :

Gestion de bout en bout des commandes, information produits & politiques commerciales, suivi, reprise de périmé, gestions des litiges, traitement des litiges commerciaux, pharmacovigilances, recouvrement/comptabilité, assistance technique, back office

Pôle commerciale BtoB :

Ouverture de marché, négociation des commandes, gestion de portefeuille produits, support au réseau, couverture de secteurs vacants, campagne ad'hoc en soutien de votre stratégie commerciale

Service à la personne :

Assistance aux patients, aide à la manipulation de dispositifs médicaux, information produits, détection de cas de pharmacovigilance

Marketing relationnel BtoB :

Promotion d'offres de service

Hotline :

Support d'information et d'assistance aux usagers des systèmes d'information partagés de la santé (professionnels de santé et grand public)
03

Notre expérience

Partenaire depuis plus de 10 ans avec différents acteurs de la santé, armatis-lc propose des savoir-faire et des expertises métier spécifiques (Télévente, litige, support technique, ...).

  • Atteinte des objectifs qualitatifs et de performances commerciales
  • Souplesse et réactivité de l'organisation
  • Un CRM permettant une vision de tous les contacts du client avec son service client quel que soit la thématique
  • Démarche de satisfaction client : recueil de verbatims, évaluation des climats de conversation pour désamorcer les conflits, …
  • Des activités en 7/7 24-24 pour répondre aux enjeux clients
04

Les canaux d'échange

Synchrone :

  • Appel entrant
  • Appel sortant

Asynchrone

  • Courrier
  • Fax
  • Mail
  • Newsletter
  • SMS